Quel besoin se cache derrière mon émotion ?

Etymologiquement, le mot émotion vient de movere qui signifie « bouger », « être en mouvement ». C’est donc un signal qui nous informe et nous pousse à agir.

Les émotions ont pour but de nous préparer à l’action, elles jouent un rôle d’alerte. Dans ce sens, agréables ou inconfortables, toutes sont utiles !

L’émotion est une réponse immédiate à un stimulus et ne dure que peu de temps. Ressentie à un instant « t », elle véhicule un message qui a besoin d’une réponse. Alors que le sentiment, lui, est plus profond. Nourri d’émotions et de pensées, il dure dans le temps.

 

Les recherches menées par le psychologue américain Paul Ekman ont abouti à une liste de six émotions de base présentes dans toutes les cultures : la joie, la peur, le dégoût, la tristesse, la surprise et la colère.

identifier le besoin derrière chaque émotion

Et derrière chaque émotion se cache un besoin ! Mettre en lumière ce besoin crée une ouverture. Entraînez-vous à repérer vos besoins à satisfaire et apprenez à les exprimer avec bienveillance et clarté.

la joie 😄

La joie invite au partage et à la réciprocité. Elle incite à l’ouverture, à aller encore plus loin dans vos relations, vos objectifs, vous permettant d’avancer et de vous lier. C’est une merveilleuse source de motivation et de créativité. Elle naît de la réussite, du plaisir, de la satisfaction, de l’harmonie, de l’émerveillement, de la rencontre ou encore de la gratitude. 

Manifestations de joie : le rire, les larmes, le sourire, la détente musculaire, une effusion verbale, des gestes amples.

la peur 😱

La peur pousse à la fuite et parfois à l’attaque. Elle s’active face à un danger, une menace, une situation inconnue, et vous invite à être prudente, à rechercher une protection. Vous avez alors besoin d’être rassurée, protégée, en sécurité. 

Manifestions de peur : un rythme cardiaque accéléré, des tremblements, de la sueur, les pupilles dilatées, la gorge et l’estomac noués, les mains moites, une sensation de froid, les poils qui se hérissent.

le dégoût 🤢

Le dégoût pousse à rejeter ou à éviter. Il vous signale que quelque chose ou quelqu’un est nuisible, nocif. Vous avez besoin de vous tenir à l’écart de l’objet du dégoût et, s’il s’agit du comportement de quelqu’un, d’en analyser les causes. Il exprime un besoin d’éloignement

Manifestations du dégoût : haut-le-cœur/écœurement, les narines pincées, une position de recul.

la tristesse 😭

La tristesse pousse au retrait, au repli sur soi. Elle accompagne une perte et vous sert à vous adapter au changement. Elle marque un moment nécessaire pour tourner la page dans une situation de perte, de finitude, de séparation. Elle vous invite à lâcher un lien, vous libérer. Vous avez besoin de réconfort

Manifestations de tristesse : larmes/pleurs, de l’abattement, un serrement du cœur/de la poitrine, un ralentissement du rythme cardiaque, une baisse de la température corporelle, une langueur musculaire, une expression du visage vide, une perte d’appétit, des somatisations (maux de tête, d’estomac…).

la surprise 😮

La surprise pousse à faire face. Elle est le signal d’un changement inopiné, agréable ou pas. La soudaineté de l’événement empêche de mobiliser la réponse habituelle. Vous avez besoin qu’on vous laisse un peu de temps. Plus le sursaut sera fort, plus le temps de récupération sera long. 

Manifestations de surprise : les yeux écarquillés, la bouche bée, une accélération du rythme cardiaque, des exclamations.

la colère 😡

La colère pousse à l’attaque. Elle dit stop à l’injustice, à la frustration, à l’impuissance, à l’agression physique ou psychologique. Elle est déclenchée par les situations de non respect des règles ou du territoire, de l’espace personnel. En colère, vous consacrez votre énergie à obtenir une réparation ou un changement d’attitude pour rééquilibrer la situation, défendre et poser les limites. Vous attendez alors de la compréhension

Manifestations de colère : un rythme cardiaque accéléré, une hausse de la température corporelle et du ton de la voix, un débit verbal accéléré, un essoufflement, des gestes saccadés, des crispations ou tensions musculaires, un regard noir et la gorge nouée.

 

Cf. 50 exercices pour développer son empathie – Philippe Lebreton & Patricia du Sorbier

émotions messages d'alerte des besoins non respectés

Extrait de Cessez d’être gentil, soyez vrai ! de Thomas d’Ansembourg (Édition illustrée par Alexis Nouailhat)

Laisser un commentaire